Du premier « embarcadère » de la place de l’Europe (1837) il ne reste rien puisque la gare Saint-Lazare, la première de Paris, l’a remplacé dès 1842. En 1855, avec la gare de l’Est, naît LE modèle de gare où tous les attributs du chemin de fer sont réunis : l’embarcadère devient un monument dans la ville. Impressionné par le système de couvrement Polonceau, Napoléon III ordonna à Baltard de s’en inspirer. En 1861-1865, le petit embarcadère du Nord se transforme en gare grâce à Hittorff. Adoptant le concept de « monument urbain », il conçoit une façade monumentale ornée par les meilleurs Prix de Rome. Son « espace industriel » impressionnera par des piles d’une finesse osée. Depuis l’embarcadère de 1837 jusqu’au travaux du TGV Est

de 2007, voire même jusque à la refonte totale de Saint-Lazare en 2014, les gares se sont pliées aux exigences des voyageurs et des exploitants, mais aussi à la ville qui les a absorbées.


Décrypter une gare, c’est rechercher toutes les couches successives qui l’ont dénaturée, transformée,

améliorée. C’est comprendre la cohérence du bâtiment et voir comment les ajouts lui donnent son caractère. C’est comprendre aussi dans quelles circonstances a été conçu le bâtiment et le pourquoi de ces transformations.


Par un parcours traversant les gares de l’Est puis du Nord, découvrez l’histoire des gares parisiennes, partez à la découverte des structures d’Hittorff ou de Polonceau. Et remarquez comment s’effectue le dialogue entre XIXe siècle, années 30, aménagements récents et projets futurs…


















Lieu du rendez-vous

La visite Gare de l’Est & Gare du Nord démarre devant le Café de l’Est (7 rue du 8 mai 1945 - 75010) (métro Gare de l’Est [lignes 4, 5, 7]).

Le jour de la visite, le guide sera présent 15 minutes avant le début de la visite.

La visite dure environ 2 heures. 

La visite se termine dans la gare du Nord (métro Gare du Nord [lignes 4 et 5 ; RER B et D]).





Liens vidéo :
http://tp.srgssr.ch/p/rts/embed?urn=urn:rts:video:3980195