À l’époque où l’île de la Cité vivait la fin de la construction de la cathédrale Notre-Dame, la rive droite de Paris se couvrait d’édifices, oubliant le siège dévastateur du XIe siècle. Allant de pair avec un essor démographique et un nouveau système de gouvernement, la rive droite se développe autour de trois anciennes églises et, entre celles-ci, se développent des faux-bourgs, tel le Châtelet. Ce quartier, coincé entre le marché des Champeaux, la Seine, le Louvre et la Place de Grève, n’en restera pas moins actif.


Proche de l’ancien Palais des rois sur l’île de la Cité et la forteresse du Louvre, le quartier du Châtelet fut sous contrôle du roi : on y frappe monnaie, les orfèvres et « ymagiers » s’y regroupent. Dans ce cœur de Paris, les constructions encombrent chaque parcelle : maisons communes, églises et prisons. La forteresse du Grand Châtelet protège l’accès à l’île de la Cité et représente une histoire sombre de Paris jusqu’à la Révolution française. La place de Grève, où siège la municipalité depuis 1141, sera le lieu d’usages oubliés : port, marché primitif, création des corporations, foire aux métiers, exécutions publiques spectaculaires.


Découvrez des vestiges médiévaux rescapés : le quartier des orfèvres, la tour Saint-Jacques, la rue des Barres. Plongez dans des épisodes qui ont marqué Paris comme l’affaire des poisons ou la révolte d’Étienne Marcel. Et retrouvez Nicolas Flamel, Saint Louis, la marquise de Montespan et Louis XIV.…








               










Lieu du rendez-vous

La visite Le quartier du Châtelet, histoire d'un faubourg de Paris démarre devant l'église Saint-Germain-l'Auxerrois (place du Louvre), métro Louvre Rivoli (ligne 1).

Le jour de la visite, le guide sera présent 15 minutes avant le début de la visite.

La visite dure environ 2 heures.

La visite se termine devant la mairie du 4e arrondissement, place Baudoyer (métro Hôtel de Ville [lignes 1 et 11] ou métro Saint Paul [ligne 1]).